La visée


Le système de visée

La visée est l'action par laquelle sont alignés sur un même axe, par rapport à l'oeil du tireur, les instruments de visée de l'arme et le visuel de la cible. Le tir au pistolet requière l'utilisation d'un système de visée dit ouvert, par opposition à celui usité de préférence pour le tir à l'arme longue (fusil).

Le tir au pistolet impose le recours à un système de visée dit ouvert, car il assure une montée rapide en cible, la position permettant difficilement une visée prolongée.

 



Voici ce que le tireur voit :
1 - La ligne doit être absolument horizontale du guidon et de l'encoche de mire.






2 - position du guidon par rapport au visuel






3 - viser une zone ! ne pas viser un point...






Au lieu de chercher à viser inexorablement le centre parfait de la cible, le tireur doit se contenter d'effectuer un tir de zone, méthode qui lui assurerra de meilleurs résultats. Ainsi, les effets de l'erreur parallèle seront atténués.







Les organes de visée (encoche de mire - guidon) doivent être absolument nets et non pas la cible. Ainsi, une zone floue sur la cible est la preuve du déroulement correct de la visée.


Le tireur verra d'une manière floue, lorsque lors de la visée, l'oeil est fixé correctement sur le guidon et l'encoche de mire. A l'inverse, le guidon apparaît flou, lorsque l'oeil s'accomode sur la cible !




JUSTE
Observation correcte de la visée.
C'est l'image idéal que doit voir le tireur lors de chaque visée.
FAUX
Le tireur se préoccupe des coups en cible et l'oeil se fixe tout naturellement sur la cible. Il y a perte de contrôle de la position du guidon.
FAUX
L'oeil se promène entre la cible et le guidon.
Dans la réalité, cette image est impossible.
FAUX
L'optique reste en terrain vague car l'oeil ne se fixe sur aucun point. Peut se produire en cas de fatigue ou lors de phase d'apathie.

 

 
Retour à l'accueil